Røman, french novelist in Paris ( a novel on the net 09/20/2013)

Røman aimait les gens aux faciès ordinaires.Du moins affichait-il un goût prononcé pour les physiques sans relief, sans aucune caractéristique qui aurait pu signaler en lui tel ou tel tendance, du point de vue esthétique.
Il appelait ses conquêtes, des beautés ectoplasmiques, c’est tout dire!
Carnations pâles, yeux aux tons indéfinis, regard vide, mais pas creux, cheveux sans couleur mais proche de celle de la peau du visage, etc.etc. la liste est longue, mais sans rien de spécial à signaler. Au fur et à mesure du temps qui passait Røman appréciait de plus en plus ce qui en apparance n’avait pas de sens, non pas la folie mais plutôt le vide.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s